L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les relations interpersonnelles
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum -> L' ARCHE -> Sujets a discussions .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Sam Jan 9 2010, 03:50 Répondre en citant

   Dans nos relations avec les autres résulte des réactions diverses de part et autre.  Je crois que chaque rencontre devrait être constructive, c'est-à-dire que nous devrions apprendre de toute relation avec une ou des personnes.  Ultimement nous sommes de la même provenance, nous sommes fait des même matériaux et ce qui nous divise est le corps émotionnel.  Ce qui, dans la relation, est communiqué entre les partis résonne quelque part dans le champs émotionnel de chacun et dela résulte un jugement, un feeling qui colore l'échange et qui masque l'esprit s'exprimant à travers chacun de nous.

   Nous sommes actuellement sur le chemin de l'éveil, au tout début j'en conviens, et je remarque à travers mon laboratoire corporel toute sortes d'émotions vis-à-vis les rencontres qui marquent mon existence.  Les comparaisons, le jugement, l'attirance, le rejet, le besoin d'exprimer mon désacord ou d'acquiescer, souvent l'écoute n'est pas au rendez-vous.  Ce qui nous est présenté par un tiers parti est scruté par notre appareil électrochimique qu'est notre conscience intello-émotionnel.  Je m'explique, en premier l'apparence de la personne qui nous fait face, si cette personne présente des lacunes comme la laideur, des comportements déplaisants, des odeurs corporelles, un habillement baclé etc... ou si au contraire cette personne nous accroche par ses charmes physiques, intellectuels, sexy, whatever, cela modifie notre ouverture d'esprit envers elle.

   En partant nous sommes influencé avant d'engager la conversation, si cette personne est étrangère à notre culture, par religion ou pays d'origine peut importe, alors nous modifions notre propre comportement selon les circonstance et nous oublions immédiatement que nous sommes des frères de la même fesse.  Nous sommes devant un mur d'incompréhension, tous les beaux discours intelligents tombent au champs de bataille qu'est la vrai vie.  Au dela de ce que nous pouvons dire et penser dans notre petit coin de solitude, cela disparait dans les confrontations quotidiennes de notre existence.

   Je suis tanné d'être témoin des politiciens qui se chicanent et qui ne recherchent que le pouvoir, je suis tanné de voir toutes les divisions entre les peuples de la terre, je suis tanné des prisons, je suis tanné des lois, je suis tanné des religions, je suis tanné des clans, des sectes, je suis tanné de l'inconscience des gens en général, je suis tanné de me faire dire que je suis un idéaliste, je suis tanné de notre prison mentale qui nous assujettie à la mort, je suis tanné des explications à n'en plus finir sur le pourquoi de n'importe quoi, je suis tanné de ceux qui ont une réponse à tout, je suis tanné de vivre avec des béquilles, des séquelles de mon enfance et de mes programmations innées.

   L'important pour nous tous est de construire notre futur ensemble et de ne pas oublier que nous provenons de la même origine et que nous sommes interdépendant de notre bonheur futur, pour moi le bonheur est simplement le rejet permanent de toutes obstructions, de toutes divisions entravant nos relations personnelles. 

    Qui est prêt à vivre cette expérience et à laisser de côté son ancienne vie pour entrer dans une mécanique bien huilée qui nous permettra de renverser la vapeur.  C'est une tâche monumentale, bien sûr, mais il faut bien commencer quelque part.  Cette démarche doit être empreint d'enthousiasme et de volonté à toute épreuve, elle doit être constante et toujours présente dans notre conscience même à travers les embûches qui ne manqueront sûrement pas d'empoisonner nos existences.

   Il faut que cette petite lumière ne s'éteigne pas et continu de croître, de s'intensifier en chacun de nous afin d'illuminer un jour l'univers en entier.  Je ne suis pas un idéaliste, je suis un visionnaire inspiré.

   Salut
  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam Jan 9 2010, 03:50

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Dim Jan 10 2010, 19:58 Répondre en citant

Salut Mike,

je dirais un visionnaire bien inspiré.

Laisser de coté notre ancienne vie, il est là en effet le problème, c'est qu'on est addict à notre facon de fonctionner et on a peur de perdre tout le temps, donc on est des recepteurs et ensuite on emmet, le contraire serait beaucoup mieux mais pour renverser la vapeur, les chocs seront necessaire comme d'habitude.

Pour se sortir d'une programmation il faut la voir et la savoir et ensuite s'en détaché émotivement en ce disant , et puis merde je m'en fous de me faire prendre par les émotions de temps à autre je m'en fous d'avoir eu peur et d'avoir réagis autant tout cela a de moins en moins d'importance , ce que je veux c'est d'être de moins en moins coller avec ma personalité et de plus plus près de ce qui me genère un paix une tranquilité.


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Dim Jan 10 2010, 19:59 Répondre en citant

Autrement dit faut cesse de prendre tout sur nos épaules  et de sentir constament responsable.

Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Dim Jan 10 2010, 22:56 Répondre en citant

Salut Pat,

  
   le problème provient de ce qui se cache derrière nos comportements, les attitudes de chacun d'entre nous sont dictées par nos expériences passées, l'intelligence ne réussie pas a percer la croute mémorielle enveloppant nos pensées.  Quand nous écoutons quelqu'un émettre une pensée nous colorons immédiatement cette expérience, nous adoptons nos comportements selon la coloration de notre compréhension.

   Nous sommes attirés ou repoussés selon notre jugement qui est justement influencé par notre bagage mémoriel, plusieurs personnes se regroupent pour mieux valider leur jugement en partageant leur vision de la vie avec d'autres personnes entretenant une vision semblable.  Ceci rend la croute encore plus épaisse en reconfortant ces individus grégaires qui se bercent de leurs douces illusions bien assis dans leur salon situé dans une maison flottante sur les eaux chimériques de leur rêve.

   J'en viens à penser qu'ultimement nous sommes condamné à trouver tout seul ce que nous sommes réellement et que les beaux discours supposément intelligents qui fusent de toute part font partie du problème et non de la solution.  Je crois que la multiplication des énoncés sur la nature de l'existence ( nous sommes envahis par toutes sortes de vérités provenant de sources multiples ) est une attaque des forces involutives sur notre territoire mental.

   Si on s'arrête à croire que nous avons raison, nous entrons dans leur game, pour moi il est impossible d'arrêter la pensée évolutive, c'est-à-dire que ce que nous savons à cet instant est périmé dans l'instant suivant et ainsi de suite.

    Si nous arrêtons de croire nous arrêtons de penser, tant que nous entretenons des pensées nous croyons.

   Je suis tanné....


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Mar Jan 12 2010, 19:55 Répondre en citant

mike a écrit:
   J'en viens à penser qu'ultimement nous sommes condamné à trouver tout seul ce que nous sommes réellement et que les beaux discours supposément intelligents qui fusent de toute part font partie du problème et non de la solution.  Je crois que la multiplication des énoncés sur la nature de l'existence ( nous sommes envahis par toutes sortes de vérités provenant de sources multiples ) est une attaque des forces involutives sur notre territoire mental.

 

   

C'est bien dit ça Mike,

si on veut faire à quelqu'un qu'il est libre on lui donne un peu de corde pour qu'il se croit sur la bonne voie, mais il est toujours attacher...on s'approche d'une conscience mais à travers la pensée psyco-émotive on est constament rammener à la condition humaine à l'esclavage du mental et de la vie qui n'est pas sous notre controle. On est du bétail qui sert à d'autre.

La pensée doit être retourner à l'expéditeur avec la mention " colore moi pas ca je veux jsute la plusation l'énergie de la pensée" Nous on pèse sur notre bouton mémoriel pis on est faites à l'ose on recommence encore et encore..et les beaux discours supra ou autre ne nous sortirons pas de ces conditions , mais il peuvent nous mettre sur la piste par contre pour qu'on soit écoeurer un jour de notre facon de vivre face à la pensée face à nos reactions à caude d'elle qui viens tout le temps nous faire agir de tel ou tel facon programmé tel des clones bien huilés.

Je vous le dit on sortiras pas de cette conscience implanté sans être bien ecoeurer et sans un choc perso ou de groupe.


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Mar Jan 12 2010, 20:00 Répondre en citant

Le controle du territoire de notre psyché ...c'est une guerre sans merci que nous devons gagner et ce sans aucune pitié et sans prendre de prisonnier.

On ne peut pas vivre et ensuite mourir en imaginant ce que la vie aurait pu être si ......

On ne peut pas toujours se demander ce que l'on fait ici ...

On ne peut pas ne pas savoir qui nous sommes...

Soit on le découvrent sois on l'établie de par nous même notre réalité ...point final.

On ne pas plus croire à rien et surtout ce qui ce passe en pensée..


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Jeu Jan 14 2010, 19:13 Répondre en citant

`Dans les relations avec les autres on se rend vite compte que la vie est faite pour que l'on rencontre vite des gens qui font en sorte et ce sans le vouloir pour que nos bouton attitude programmé mémoriel embarque en système de défense. L'inconscience c'est aussi ne pas être capable de gérer notre émotionnel de ne pas gérer le bouton on off de nos réaction quand on nous plonge la face dedans. L'humain vie le temps car il n'a pas la maitrise de son être et qu'il le perd tout le temps à cause de sa facilité à retomber dans le moule mémoriel des réactions programmés en lui.

Il faut arreter le temps quand ce genre de chose arrive et se donner la chance de remprendre la gouverne de nos émotion et de notre territoire mental.

Laissez-vous pas envahir ..souvenez-vous qu'on vous manipule et que les autres qui vous entourent sont aussi manipuler.... en sachant ceci la programmtion peut être déjouer en grande partie et la situation de conflit peut être attenué de beaucoup ou completement.


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Jeu Jan 14 2010, 19:15 Répondre en citant

Devenez l'émmetteur de ce que vous voulez être de ce que vous êtes vraiment pas de ce qui vous est transmis mémorielement et ensuite qui va dans votre centre émotif.

Vous devez vous habituer à gérer l'information entrante et sortante , c'est à vous tout ca ....pas à votre mémoire ni à votre intellect ni à votre émotif...vous êtes bien plus que cela en réalité mais on essaie de vous le faire oublier.

La puissance est à notre porté maintenant, on à juste perdu le fil.


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Jeu Jan 21 2010, 18:48 Répondre en citant

Les relations interpersonnelles sont un excellent indicateur de vos failles car face à d'autre elles emmergent. Seul ne ne sommes pas les mêmes.Il y une mutitude de situations interpersonnelle qui nous montre la face qui aimerais bien être cacher de notre être.

Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Ven Jan 22 2010, 03:49 Répondre en citant

   Nous projetons l'image que nous voulons bien montrer aux gens que nous rencontrons, c'est de la manipulation de notre part.  Ceci est une habitude car l'homme est un être d'habitudes, la routine est profondément ancrée dans nos moeurs, briser la routine est un calvaire pour la plupart des gens car cela nous amène à explorer de nouvelles avenues et par conséquent à lâcher prise sur le connu et affronter l'inconnu.

   Tout ce qui n'est pas habituel pour l'être humain amène une certaine crainte dans sa conscience, par exemple si nous modifions notre comportement vis-à-vis notre entourage comment vont réagir ces personnes ?  Si on se présente aux gens en étant nous même, sans fard, sans artifices, comment vont-ils le prendrent ? 

   Imaginons ce que pourrait être une civilisation où chaque individu serait lui même et présenterait sa vraie personnalité, la politique serait transformée du jour au lendemain, il n'y aurait plus de divorce car chaque personne du couple saurait immédiatement la nature de la personnalité de l'autre, l'arnaque disparaîtrait parce que nous pourrions débusquer instantanément la faille dans l'armure des gens pratiquant l'escroquerie et ainsi de suite.

   Il est présentement impensable qu'une telle chose arrive simplement parce que l'homme est un être d'habitudes qui déteste sortir des ornières de son existence.  Le confort de nos croyances est un puissant sédatif qui nous est administré et qui nécessite un bon coup de pied dans le derrière afin de nous éveiller.

   L'évolution linéaire, c'est-à-dire prévisible, de l'homme est une illusion.  Bien que caché à notre conscience quotidienne, dans le noyau de toutes les composantes de notre corps, ou de nos corps selon les croyances de chacun, existe une intelligence qui est à la base de notre existence et qui peut à tout moment modifier les interconnexions régissant notre monde.  Notre conscience fait partie de l'univers, nos pensées font partis de l'univers et graduellement les modifications profondes apportées à la structure cellulaire de notre appareil pensant vont amener l'homme à transformer sa vision existentielle.

   Nous sommes en tant qu'humains, à l'enfance de notre existence, notre vision de la vie est compromise par nos habitudes qui nous empêche de voir plus clairement la réalité qui nous entoure.  Le rejet de nos habitudes devrait être la norme, mais nous sommes paralysés par la peur de sortir de notre mélasse existentielle qui consiste à toujours raisonner de la même manière devant les événements et les gens auxquels nous sommes confrontés quotidiennement.

   Peut importe les croyances auxquels nous adhérons, cela reste des croyances, croire à l'enfer ou croire aux ajusteurs de pensée, c'est du pareille au même.  La réalité de nos pensées nous est cachée, les mécanismes supportant l'existence de nos pensées existent même si nous en sommes inconscient.  La connaissance mémorielle de ces mécanismes divulguée par BdeM n'est d'aucun secours sans une conscience explicite des engrenages existant dans la chaîne du processus de la pensée.

   La vrai connaissance existentielle se révèle à ceux qui sont débarrassés du carcan de la croyance, et la croyance est véhiculée par la pensée, la pensée est figée dans le temps et le temps est une illusion créée par la pensée.  Agir intelligemment sans penser n'est possible que si l'être humain est reconnecté autrement

   Même si nous savons que nous sommes manipulés, nous ne pouvons rien y faire car notre appareil pensant n'est pas prêt encore à percevoir la manipulation dont nous souffrons.   De plus notre savoir est artificiel, ce n'est qu'une interprétation très approximatif d'une notion qui nous a été transmise, révélée par une ou des personnes interposées.  L'homme cherche en dehors de sa propre intelligence ce qu'il devrait savoir, encore une habitude.  L'homme est habitué à être enseigné, il ne peut imaginer trouver les réponses à ses questions par lui-même sans une aide extérieure.

   Cette recherche constante est une des habitudes qu'il doit absolument se débarrasser s'il veut un jour connaître son identité véritable.  Cela sera possible seulement si l'intelligence qui habite toute les partie de sa structure modifie la composition de son dispositif cognitif afin qu'il perçoive enfin la trame de son existence.

  

  


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Dim Jan 24 2010, 17:23 Répondre en citant

Salut Mike,

Question d'aller vers ce qui devrait être, tu dirais que l'homme devrait répondre à ses prorpes questions....il devrait le faire comment si on lui expliquer à partir de mot simple qu'il pourrait ressentir...qui pourrait le faire vibrer asser pour commencer à éveiller ce nouveau reflexe.


Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Lun Jan 25 2010, 11:42 Répondre en citant

Salut Pat

    Avoir des questions est justement l'apanage d'une conscience amputée de ses racines, il n'y a rien à faire, la soif de connaissance est indicatif de l'ignorance nous habitant.  La recherche constante de la vérité est du point de vue manichéen ( Loco Locass '' Groove Grave '') une pure perte de temps.

   Le manichéisme est une conception qui divise toute chose en deux parties , dont l'une est considérée toute entière avec faveur et l'autre rejetée sans nuance.  L'évolution de notre société passe par les pensées de ceux qui l'habite et la pensée humaine est basé sur l'illusion, c'est-à-dire la notion que nous sommes des êtres indépendants du restant de la création, ce qui n'est pas le cas.

   Chacun de nous faisons partie de l'ensemble, du tout et la division qui s'est installée entre les hommes est le résultat de l'expérience en cours qui a comme but de réfléter sur le niveau matériel la conscience immatérielle toute englobante traversant toute l'étendue de l'existence, de son origine jusqu'aux plans les plus denses de la création.

    Ce boniment est un baume sur le mental du chercheur en quête de la vérité car il apaise la peur existentielle qui l'habite et qui a comme racine son incapacité de comprendre le pourquoi de son existence.  Il est absolument impossible de comprendre intellectuellement la création et tous les essais vers ce but sont en vain. 

   L'homme est présentement un impuissant car il n'a pas la capacité d'être, il possède seulement la capacité de réfléchir.  Son cerveau est branché de façon '' mode de survie ''.  Dans notre paysage tranquille qu'est l'Amérique du nord, nous nous permettons de '' penser '' à l'existence parce que nous sommes exempt des peurs animales qu'éprouvent par exemple les Haitiens présentement, avec les bouleversements qui les frappent.

   Du moment que la peur nous envahie, nous sommes courtcircuités émotionnellement et nous perdons toute capacité à gérer notre existence intelligemment.

   L'évolution de cerveau de l'homme est intimement relié, par l'intermédiaire de ses racines profondes avec l'immatériel, a un processus de transformation qui est géré par des intelligences cachées et qui a comme but de remanier les interconnections moléculaires et neuroniques de son appareil pensant afin de permettre une plus grande intégration de la réalité existente dans l'univers.

   Il est impossible de saisir notre véritable identité, avec ce que nous utilisons présentement comme moyen de cognition.  Toute nos constructions mentales sont chimériques et ne reposent que sur un écran mémoriel, toutes les projections que nous faisons sont tissées sur une toile biodégradable, c'est-à-dire une toile éphémère et l'instantanéité de notre existence nous est camouflée afin de stabiliser un certain niveau de sanité pour permettre la transmutation de notre appareil matériel sans faire sauter les plombs.


   Ouf, faut que j'aille travailler avant de péter au frette.  
  


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Lun Jan 25 2010, 20:26 Répondre en citant

C'est comme si on avais une vie virtuel et non une vie réel on qu'on essayait de donner vie à un corps et un esprit imaginaire.

Je ne vois pas autre moyen que de rejeter le mode de penser et de devenir des émetteur plutot que des recepteur de mémoires et de virtuel.

Pat


Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Mar Jan 26 2010, 09:46 Répondre en citant

K-Pat a écrit:
`Dans les relations avec les autres on se rend vite compte que la vie est faite pour que l'on rencontre vite des gens qui font en sorte et ce sans le vouloir pour que nos bouton attitude programmé mémoriel embarque en système de défense. L'inconscience c'est aussi ne pas être capable de gérer notre émotionnel de ne pas gérer le bouton on off de nos réaction quand on nous plonge la face dedans. L'humain vie le temps car il n'a pas la maitrise de son être et qu'il le perd tout le temps à cause de sa facilité à retomber dans le moule mémoriel des réactions programmés en lui.
Il faut arreter le temps quand ce genre de chose arrive et se donner la chance de remprendre la gouverne de nos émotion et de notre territoire mental.

Laissez-vous pas envahir ..souvenez-vous qu'on vous manipule et que les autres qui vous entourent sont aussi manipuler.... en sachant ceci la programmtion peut être déjouer en grande partie et la situation de conflit peut être attenué de beaucoup ou completement.

Salut mon Pat,

   je relisais nos conversations virtuelles ce matin et là je tombe sur cette partie de nos échanges.  Je vis présentement exactement ce que tu as écris, je rencontre toujours ces gens qui pèsent sur mes boutons, ce que j'appelle des fous.  Ils tournent tout à l'envers et mentent consciemment ou pas afin de justifier l'injustifiable, quand tu offre un choix à ces personnes entre différentes composantes pour leurs projets ( je fabrique des meubles, armoires de cuisine etc...) et qu'ils n'aiment pas ce qu'ils ont choisi alors c'est de ma faute et ils n'ont jamais choisi ce qu'ils n'aiment pas, c'est hallucinant, je sais ce qu'ils ont sélectionné et pourtant ils nient complètement ce qu'ils ont consciemment décidé.  Un exemple: la personne me dit qu'elle veut 24 pouces entre les pattes tournées de son ilot de cuisine, je l'écris dans mon cahier devant elle, je fabrique l'ilot et la première chose qu'elle me dit en voyant l'ilot terminé c'est que l'ilot est trop grand que je n'ai pas compris qu'elle voulait 24 pouces centre-centre et là elle m'abreuve d'insultes, je suis un incompétent, qu'elle va me faire une réputation, etc...  Devant ces attaques, comment ne pas tomber dans l'émotionnel.


   Tu dis '' laissez vous pas envahir '', c'est facile à froid de ne pas se laisser envahir, mais dans la tourmente, quoi faire ?  Si je suis chez la personne, me taire et tourner les talons et fuir la confrontation, chez moi, foutre à la porte ces gens, j'ai essayer et une personne m'a poursuivi jusque dans mon salon, ma blonde était là.

   Je dois justement affronté dans deux jours une de ces personnes qui la dernière fois qu'on s'est vu à piquée une colère et a tout foutu les plans et les papiers sur la table par terre et m'a encore attaqué personnellement, comme tu dis on est toujours confronté aux gens qui pèsent sur nos boutons, le fait de savoir tout cela n'est d'aucun secours dans le déroulement de l'action.

   Il y a plein de gens qui se forment une carapace, pour moi une carapace c'est une forme d'intellectualisation de l'affaire, c'est vieux comme le monde.  Ce n'est pas un bouclier qu'il faut mais la force nécessaire afin de renverser la vapeur, la force de manipulation encore plus grande que la situation dicte vis-à-vis ces affrontements, c'est la transformation de situation explosive en situation propice à l'avancement des forces en présence, c'est-à-dire que les deux protagonistes devraient en sortir tous les deux gagnants.

   C'est trouver intelligemment le moyen de désamorcer ce qui est la cause de tous les affrontements humains, les guerres éternelles.  Devant des personnes émotives à l'os et rejetant toujours le blâme sur l'autre, comment réussir ce tour de force ?

   Fermer la boutique et aller vivre sur une ile n'est jamais la solution, bien que plusieurs personnes le font.   La seule solution envisageable c'est l'amour, mais nous ne connaissons pas encore toute l'étendu de ce mot qui englobe tellement de significations pour l'humain, essentiellement nous sommes en guerre contre nous mêmes et nous sommes seuls dans cette galère virtuelle, comme tu dis.

   Il faudrait avoir une vision appronfondie des forces régissant nos vies, afin de vraiment comprendre le pourquoi de notre existence, intellectuellement il est relativement façile de compartimenter et d'expliquer les événements parsemant notre vie, mais cela n'est que de la poudre aux yeux.

   Nous devons développer une force, une puissance à toute épreuve et la seule façon qu'ils ont trouvée ( nos créateurs ) c'est de nous mettrent la face dedans jusqu'à temps qu'on en sorte grandis, ils doivent comprendre par l'intermédiaire des réceptacles qu'ils ont créés, ce qu'ils ont créé.

   Quand pense tu ?


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Mar Jan 26 2010, 19:45 Répondre en citant

Salut Mike,

j'en penses qu'il est certain que c'est pas avec des concepts intellectuels qu'on fait fasse à la réalité de ce type de conflit dont tu parles. Tu as bien raison quand tu dis qu'il faut dévellopper une force.

Parfois avoir de l'amour pour son prochain c'est avant tout d'en avoir pour sois et de savoir que c'est une guerre qui se livre à travers les individus et nous-même pour la possessions de notre territoire psychique et physique. Bien sur toutes les ruses intelligentes peuvent être utiles pour renverser la vapeur dans un conflit car l'humain est manipulable mais dans les autres cas où sa devient un peu incontrôlables il faut dévelloper la force necessaire pour ne pas se laisser envahir par la vibration de l'autre. Quand nous sommes sous le coup de l'émotion que cause ses gens qui pousse très fort sur notre piton et bien on doit avoir le réflexe (qui se travail avec le temps) d'avoir un petit mémo qui nous revient et qui nous dit : là je perd le contrôle de mon énergie de mon émotion et j'entre dans la vibration de ce type et de cette femme. Ces personnes le font d'une facon inconsciente et semi-consciente peu importe ils sont là parceuqe nous croyons à ce qu'ils nous vendent  (du moins en partie) car en réalité ce genre de conflit réussi toujours ;a toucher a un aspect de notre culpabilité et ce même si nous n'avons aucun tord. Nos failles remonte à la surface et ce même si ca n'a aucun lien avec le conflit et l'émotion l'égrgore qui nous habite flote à la surface comme de l'huile sur de l'eau et notre esprit et prit en dessous de tout ca.

On ne peut pas controler l'issue du conflit mais on peut controler du moins tempter de réduire l'effet émotionel en nous. C'est de cet aspect que se nourris celui qui entre en conflit avec nous. Sans cet aspect et face à un choix sans ambiguité l'autre ne peut se nourrir de nous bien longtemps...il ou elle petra les plombs mais en peu de temps la colère diminuera si nous ne l'alimentons pas.

LAstral notre astral et mise en vibration très fortement lors de ces conflits et c'est là qu'il faut se rappeller de ne pas croire et de ne pas se laisser envahir. On peut pas être des pros de ca tout de suite car ca fait depuis toujours qu'on fonctionne avec les mémoires de l'émotion et du raisonnement intellectuel.

En réalité je crois qu'on devrait foutre les gens dehors si il nous cause des problème non resolvable et qu'on a essayer une certaine forme de diplomatie.

Ces gens veulent sans le savoir nous vendre leurs merdes mais on ne devrait jamais acheter ne serait-ce qu'un centime.

Faut apprendre à se battre psychiquement contre nos faille Mike, y a pas à sortir de là.

Dans un conflit on le sens en nous qu'on perd le contrôle de notre si précieux intellect et le Chris d'émotif embarque et les mémoires avec cà.

Quand qu'on réussi en envoyer tout ca chier en ous et qu'aucune croyance ni culpabilité ou rien du tout réaussi à se faufiler en nous, je peut te dire que l'autre a besoin d'être ferer en Chris avec sa basse vibration pour venir perturber celui qui n'a plus peur de perdre.

Voila`ce que j'en pense, c'est un muscle et on doit le faire travailler pour qu'il atteigne maturité en attendant on se fait chier encore.

Good luck avec ton gars dans deux jours , je comprend plus que bien ce que tu peux vivre et c'est notre lot à tous.

L'.inconscience on devra ne plus avoir aucune pitié pour ca...je dit pas de détruire les autres ...je dis de ne plus laisser personne nous envahir avec leur vibrations ou leurs mots on coupe sec et on les laisses fasse à un choix point final y  pas de négociation possible sauf si l'autre recule et laisse place au dialogue.

Tu vois ca comment  ?


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:56

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum -> L' ARCHE -> Sujets a discussions . Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro