L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vivre... c'est quoi?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum -> L' ARCHE -> Sujets a discussions .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Lun Juil 4 2011, 21:05 Répondre en citant

Salut,


Un bon bout de temps sans rien lire ni écrire sur ce que l'on appelle le supra.

..mais cela ne veut pas dire qu'un travail ne se fait pas dans mon quotidien.


Une pensée et une connexion sur le site de Pat... et une question.

Une personne qui n'a jamais été au courant du supra ou autres trucs du genre. Vivre et s'en sortir à travers les adversités de la vie...c'est quoi..

Pour vous... vivre tout simplement...sans supra ou autres psychologies...se regarder soi-même avec une bonne critique...écouter les autres... c'est quoi?

Avez-vous ou ressentez-vous ce besoin de performer... et de s'actualiser?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun Juil 4 2011, 21:05

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Jeu Juil 7 2011, 08:52 Répondre en citant

Salut Bob,

   Une personne ne connaissant pas le supra utilise ce qu'elle croit être la vie.  Si elle a été élevé dans une société comme en Amérique du nord et si elle a eu des parents aimants et attentionnées, elle agira en accord avec les structure affectives et mentales qui ont formées sa vision de la vie, si on lui a enseignée le bien et le mal selon les normes de cette société, elle sera en accord avec cette philosophie et continura à comparé ce qui lui arrive à son tableau mental mémoriel qui a été façonné durant son apprentissage terrestre et agira en conséquence.

   Si on lu présente des énoncés hors norme, comme les ajusteurs de pensée par exemple, elle analysera cette forme selon sa propre représentation du monde dans laquelle elle évolue et en tirera des conclusions qui résulteront des constructions mentales préexistantes dans son mental.  Pour briser les murs de la prison mental dans laquelle l'humain s'est enfermé, le raisonnement est la pierre angulaire de cette prison, il faut avoir été poussé par une impulsion intérieure à transgresser les limites établies par la société et par coutumance notre propre croyance de ce qu'est l'existence.

   On nous endoctrine dans notre jeunesse dans les façons d'acquérir la connaissance et on nous programme dans notre machine mémorielle les résultats de cette quête intellectuelle basée sur une manière millénaire désuette de recherche de la connaissance.  Les plus hardis ne se laisseront pas berner par les institutions humaines déjà en place, ils sont prêt à mettre de côté ce que l'ont leur a enseigné et partir à la recherche d'une autre façon d'acquérir la connaissance, ils sont prêt à laisser de côté les préjugés et les théories basé sur l'intellectualisation scientifique.

   La critique est basé sur le jugement qui lui est basé sur l'intellect, cette manière de fonctionner nous amène dans un cul-de-sac, faites en l'essai toute votre vie et vous aller mourrir sans avoir compris quoi que ce soit de l'éternité de la forme.  L'intellect existe afin de soutenir la forme vivante humaine pendant un certain temps mais ne lui permettra jamais de vraiment saisir ce qui se cache derrière la forme et de sa propre existence éternelle sur tout les niveaux de sa réalité.


   Ressentir un besoin est nécessairement une programmation, plus ce besoin est pressant, plus la programmation est forte.  Un besoin doit être accompli quelque part dans le temps, tous les besoins qui n'ont pas été comblés à la fin de notre vie servent à bâtir notre corps futur dans une nouvelle incarnation, c'est la loi karmique.  Pour sortir une fois pour toute de ce retour incessant, de cette boucle naissance-mort, il est primordial de cesser d'intellectualiser ce qui chatouille nos sens à tous les niveaux.  La pensée est captée par notre mental, donc il existe un '' sens '' qui reçoit la pensée ou cette impulsion parti des régions plus éthérées de notre conscience.

   La pensée, comme toute choses éphémères, a une origine et un aboutissement.  Nous, en temps qu'humain, subissons l'aboutissement de cette forme.  Nous ne sommes pas apte à créer ces impulsions qui activent nos récepteurs et nous donnent l'impression d'avoir contrôle sur nos agissement.  Nous agissons selon notre humeur et notre capacité à raisonner, tandis que ce sont nos récepteurs mentaux qui résonnent aux signaux envoyés et qui façonnent notre vision des choses.

   Tant que nous nous identifieront à la pensée nous serons dans l'ignorance et ce n'est pas en raisonnant que nous nous en sortirons.  Ceux qui raisonnent sont prisonniers de leur conscience objective et ne peuvent avoir accès à l'invisible qui contrôle leurs existences.


Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Jeu Juil 7 2011, 21:15 Répondre en citant

Salut Mike,


Très bonne description de ta part de la programmation fermée. L'idée de cette question me vient du fait que je fonctionne par phases en rapport aux outils psychologiques laissés par bdM. Donc lorsque l,on est en retrait du supra par exemple, on est plus porté à être groundé de façon animique.

Par contre ce qui est intéressant dans ce type de phase c'est l'impulsion créée dans notre mental par notre esprit, d'une auto-critique dont le regard est porté soit vers l'extérieur (la société) ou tout simplement sur nous-même.. et qui nous permet en bout de ligne de ''progresser'' dans l'ajustement vibratoire en fonction de notre contrat karmique.

Et c'est là que je trouve particulier cette façon de faire en ce sens que même en étant à l,écart du supra (lecture, forums, discussions)... l'esprit ne rate pas une occasion de se manifester à travers la forme de la pensée critique.

Ceci est un point, mais l'autre point dont je veux parler est celui d,une personne qui n,est absolument pas au courant de cette psychologie évolutionnaire et qui est tout de même en mesure de par son propre esprit, d'accéder à ces fameux outils expliqués par BdM. Et de les utiliser pour avoir un contrôle dans sa vie.

BdM étant parti, j'ai comme l,impression que l,évolution de l'homme se fera de plus en plus par la force de pénétration de l'esprit à travers l,égo de la personne que par un quelconque enseignement.

Qu'en penses-tu?



Bonne soirée.


Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Ven Juil 8 2011, 12:21 Répondre en citant

Salut

   Effectivement j'ai passé une très bonne soirée, merci.

   L'esprit n'est pas exclu des formes il en fait parti à tous les niveaux.  Psychologiquement nous séparons les choses dans notre mental.  Indépandamment de ce que nous savons, l'esprit est présent dans toutes les craques de la forme.  Notre conscience est finie, c'est-à-dire que nous nous identifions avec cette chose que nous appelons la conscience et tout ce qui fait parti de notre connaissance est inclu dans cette conscience de l'univers.  Si on me dit qu'il existe un ajusteur de pensée et que je ne peux en prendre conscience directement, c'est-à-dire entrer en contact avec cet être en dehors du champs matériel de mon existence terrestre et bien je suis dans la croyance et dans le jugement et j'ai un point de vue, je me situe quelque part vis à vis cette idée alors je suis dans le temps et l'espace.

   Le temps et l'espace sont une création de l'esprit afin qu'il prenne connaissance de lui-même par l'entremise de formes intelligentes sensibilisées aux énergies environnantes.  La découverte de son existence ( l'esprit ) est le but de toutes formes conscientes.  Ce qui caractérise l'homme présentement est son incapacité à sortir de sa programmation qui était, en passant, nécessaire à son élévation sur le plan matériel afin de subsister en tant que forme vivante terrestre.

   Notre mental est programmé avant, pendant et après notre passage dans le monde de la matière.  L'infini façonne notre existence et en fait parti intégrante, ce qui nous empêche de vivre l'infinité est notre attachement à la manière de voir les choses qui dancent dans notre champs sensoriel.  On peut s'assoir et discuter des heures et des heures sur ce qu'est l'esprit et nous passerons tous les termes inimaginables dans notre conversation et nous serons toujours en train de flotter sur une bulle psychologique finie qui ne permettra jamais de cerner convenablement son existence ( l'esprit ).

   Nous vivons dans notre création, ce que nous vivons et faisons sur terre, nous les humains, c'est de surfer sur la vague de notre conscience déconnectée de la Réalité, nous nous faisons des scénarios basés sur des connaissances acquises par des méthodes basées sur ce que nos sens nous envoient comme impulsions et nous décortiquons ces sensations avec notre appareil cognitif qui lui fait parti d'une plus grande '' machine '' qui est hors des vibrations perçues par nos sens matériels.

   Autrement dit nous ne pouvons avoir une vrai connaissance de la Réalité en utilisant notre raisonnement.  La science nous apporte le confort matériel, mais qu'est-ce qui nous apporte le confort mental.  Pour un être intelligent et sensible il lui faut un fauteuil '' mental '' confortable afin de pouvoir jouir de sa croyance pendant un certain temps, après les vacances l'esprit le garoche dans un tourbillon de faits divers qui vont le forcer à prendre des décisions et à exercer son habileté à décortiquer les sensations qui grafignent la peau de sa sensibilité et ainsi l'endurcir afin qu'éventuellement il développe une corne assez épaisse pour qu'il puisse passer à une autre étape de son élévation mentale.

   Quand tu est tout enrobé d'une sédimentation métamorphique mentale, d'une croute cornéenne psychologique, ben là t'est prêt à faire l'expérience de l'esprit.  Avant serait une catastrophe pour l'équilibre mental et émotionnel de l'individu, car ce qui nous tient en santé mentale c'est le bon vieux fauteuil confortable de notre croyance.

  Tu parle de la pénétration de l'esprit au lieu de l'enseignement, tu n'a jamais dis aussi vrai.  Ce sont nos zones gélatineuses crasses, notre corps émotionnel, si tu veux, qui embrouillent notre jugement existentiel.  Sors du connu et tu te retrouve sur le cul pour un bon bout de temps, le temps que ta carapace guérisse et s'épaississe.  L'homme n'est pas encore prêt à faire l'expérience de l'éthérique.  C'est comme mettre une partie de notre corps dans le feu, la différence de vibration est trop grande.

   En attendant, vu que nous sommes impuissant à changer ce qui régie le cours de notre existence, nous devons faire confiance à la vie.  Nous devons croire à notre support psychologique quel qu'il soit.

   C'est plate mais c'est de même.

   Qu'en penses tu?


Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Ven Juil 8 2011, 19:01 Répondre en citant

Salut Mike,


C'est c'est plaisant de te lire et on peut sentir que tu apportes ta propre expérience dans tes explications. Et ça, partager cette expérience vaut plus que quelqu'un qui explique un concept qu'il n'a pas lui-même vécu en partie ou en totalité.

Dans ton dernier paragraphe tu mentionnes croire à notre support psychologique ... je pense en ce même sens car notre vibration qui relie l,esprit à l'âme sert à l'expérience de celui-ci (Double) et à l'élévation en potentiel de l'âme (capacité de l'âme de s'élever à son maximum dans une vie).

Effectivement c'est plate... et c'est là qu'il est important de se faire confiance dans notre vie.

L'esprit ne perd jamais une occasion de rectifier notre propre route (pensée critique). Et dans un sens nous lui devons rien ..mais lui devons tout.... si jamais bien sûr, c'était nous sur un autre plan.

C'est une des raisons pour lesquelles que je n'exerce aucune pression à ''communiquer'' avec cet aspect de moi-même... peut-être un guide spirituel.. peut-être mon propre esprit à travers tout ça?  Who knows??

La pensée demeure une pensée, si seulement nous avions des yeux éthériques pour voir avec qui nous conversons..  là ce serait intéressant.

Mais comme nous vivons une expérience planétaire, les limites sensorielles nous sont imposées. Et ça, ça peut être dur à porter car notre sensibilité à l,éther s'élève mais les sens ne suivent pas nécessairement.

Bref, faut continuer à vivre ... et à se faire confiance.


Bon weekend Mike..et on espère une bonne nouvelle pour la NFL.
A plus


Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Sam Juil 9 2011, 03:15 Répondre en citant

Salut,

   Pas de NFL ca va être la platitude automnale, j'adore l'intensité de ce jeu, chaque partie est importante.  Mais les négociations sont le reflet du jeu lui même, qui va être le plus fort, comme dans le domaine animal.

   Pourquoi vivre se ce n'est de réussir, de gagner la bataille, d'être le plus fort.  Il faut être fier de ce que nous sommes ou de ce que nous réussissons à faire, à créer.  C'est quoi ça la fierté? Ca viens d'où? On passe son temps à se comparer, je suis bien meilleur que lui ou elle.  Je suis plus belle que l'autre, je suis plus intelligent qu'eux, je suis bien plus conscient que les autres.  Sur la route, maudit qu'ils sont lents, ils sont bien trop pressés, il ne sait pas conduire, etc...

   Ont prend tout comme étant normal, on ressent une sensation et on trouve ca normal.  L'orgueil, la vanité des gens les poussent à agir en conséquences.  Il faut toujours combattre pour s'affirmer, comme le football, comme les animaux.  Ce combat incessant pour vivre est notre enfer.  Vivre c'est ça.  Tant que nous jouons le jeu nous sommes pris dans les engrenages que nous avons créés et qui nous gardent prisonnier d'un mécanisme qui est plus fort que nous.  Il n'y a pas de manière d'agir devant une situation qui n'est pas répétée constamment par les humains because: notre programmation.  Il faut se prouver à nous et aux autres que nous sommes biens, beaux et bons.

   Nous contrôlons la situation: allo la base, tout est sous contrôle.  Toutes sensations émotives fait parti de notre personnalité et pourtant nous n'avons aucune idée de ce qui est à l'origine de ces formes émotionnelles.  Sont-elles composées d'atomes ou de courants électro-chimiques, on les capte avec quoi, avons nous vraiment la maîtrise de nos émotions.  On peut passer une vie à essayer de contrôler nos actions en mettant une barrière entre nos agissements et les émotions sous-jascentes à nos actes.  Nous sommes constamment attiré ou repoussé par ce qui meuble nos vies.

   Un échec dans un créneau important de notre vie peut nous amener au bord du désespoir, comme nos unions '' sentimentales '' ou dans notre job, ou dans la perte d'un être cher ou d'un bien matériel comme notre maison, etc...  Qui c'est qui s'amuse comme ça avec moi, avec mon bien-être intérieur.  Cé qui le tabernak qui m'empêche d'être heureux, y'a t'il un coupable qu'on me l'amène et qu'on lui fasse subir le même sort qui m'afflige.

   Je peux tu avoir la sainte paix câlisse.  Euh...enfin... quelque chose comme ça.  Ca doit être pour ça que j'aime le football, sans confrontation externe ou interne la vie serait plate, est-ce possible???

   Et pourtant nous nous en allons dans la nuit et nous ne voulons pas que cela cesse, tout le monde veut aller au ciel mais personne ne veut mourrir.  Si on regarde ce qui se passe autour de nous avec les tiraillements éternels de nos pairs et leur incapacité à résoudre longtemps leurs conflits interminables dans toutes les strattes de notre société, y'a pas personne qui veut lâcher le morceau, c'est un hostie de crosseur, c't'un menteur, au plus fort la poche ad vitam eternam.

   C'est pour ça qu'il faut absolument se sortir de notre torpeur émotive, qui est vraiment capable de le faire, qu'il se lève.  Passer sa vie dans un ashram, dans un monastère, dans une tour d'ivoire, c'est se barricader contre les attaques de la vie en société, ce n'est pas la solution, croire à la vie après la vie est ce qui tient l'homme en vie, ceux qui disent ne pas croire à cela sont des menteurs car au plus profond d'eux même ils sont obligés d'y croire sinon la vie serait une absurdité totale.  Alors nous devons élaborer des théories afin d'étayer nos croyances.  Ne plus croire c'est se détacher entièrement, sans retour en arrière possible, sans issue possible, sans porte de sorti, sans bouée de sauvetage, sans filet protecteur de tout ce qui nous appartient comme sensations, physiques et psychiques.

   Tout ce que nous acceptions comme vérité nous est enlevé à tout jamais, il devient impossibe par la suite d'être heureux ou malheureux car notre cerveau est transformé et peut soutenir une deuxième '' présence '' qui s'immice, s'intercale entre l'ego et les sensations perçues et qui ne permet plus de jouir de la vie comme auparavent.  Le futur et le passé deviennent une irréalité car totalement éradiqués de la pensée qui devient alors instantannée, c'est-à-dire que le jugement qui est basé sur du mémoriel, le passé, ne peut soutenir une vision futuristique de la réalité que nous vivons.

   Faire des plans devient désuet, ce qui devient important c'est le moment présent.  A ce moment il est impératif de développer une relation étroite avec cette conscience secondaire qui nous habite car autrement nous perdrions la '' raison '' comme y disent.  BdeM y a été forcé rapidement au point qu'il a presque capoté.  Avoir une communication avec l'invisible est un petit jeu dangereux, si cette voix n'est pas doublée d'une deuxième conscience, elle ne provient pas de la source.  Il faut que l'ego soit au courant du jeu de l'esprit et la seule façon est d'avoir un buffer intelligent interférer dans la reconnaissance de soi et ainsi ne pas subir une quelconque manipulation possible par d'autres forces intéressées par leur propre agenda.

   L'esprit ne joue pas avec notre ego, l'ego doit se développer sans interférence de l'esprit.  L'ego doit pouvoir soutenir l'absence de formes, pour l'instant l'ego est pollué de toute les façons possibles par des attachements inévitables avec la forme pensée qui soutient tout ce qui nous est cher.  Des mots ne veulent rien dire si ce n'est que de faire vibrer les cellules de notre soupe mentale et de briser les liens déja façonnés dans leurs raccordements réciproques, autrement dit des idées préconçues, autrement dit des formes mentales préexistantes qui nous ont été écrites indébiliblement depuis des siècles dans le coco et qui ont produit la société dans laquelle nous évoluons aujourd'hui.

  La communication est tout ce que nous avons afin de '' comprendre '' notre univers.  C'est pas en analysant la chose mais en vivant tout simplement la chose.

   Bonne fin de semaine toi aussi.


Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Sam Juil 9 2011, 20:05 Répondre en citant

   Trouver quelque chose de normal est d'abdiquer la compréhension de se qui nous arrive.  C'est ne pas investiguer la vibration ressentie.

Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Jeu Juil 14 2011, 14:12 Répondre en citant

Allo Mike,


Tu touche à deux points précis dans ton exposé et c,est l,égo et les formes...et leurs impacts sur notre ''façon'' de vivre.

Le tour de force est d'équilibrer le tout en ayant comme stabilisateur cette vibration (sous forme de communication parlée, entendue ... et autre selon l'expérience de chaque personne) et de se servir soi-même de cette intellignece pour nous amener à un certain contrôle.

Et l'esprit et les forces de vie feront en sorte de nous faire céder cette illusion de bien être et de contrôle...pour nous pousser encore plus la machine humaine sous un nouvel éclairage de notre égo. Un éclairage que nous espérons être de plus en plus neutre.


Salutations Mike, et les nouvelles semblent être plus positives dans le cas de la NFL.... qui ne pourrait s'entendre sur 9 Milliards de revenus????????????


Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Ven Juil 15 2011, 09:42 Répondre en citant

Vivre c'est le constant déséquilibre de l'égo par les forces de vie pour lui permettre de se forger de façon progressive, une neutralité de plus en plus réelle.

C'est probablement relié à l'expansion de l'enveloppe de l'esprit qui repousse ses limitations en fonction de sa programmation.


Bonne journée


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Sam Juil 16 2011, 17:23 Répondre en citant

Salut Eric, mike et tous .

Je ne suis pas bien présent non plus mon internet ne fonctionne plus, je dois changer de compagnie.

Pour y aller avec ta question au départ de ce fil.

Et bien les doctrines, toutes les formes venant de l'extérieur comme le supra ne sont que des support psychologique temporaire qui nous font percevoir la vie avec un nouvel oeil à partir de notre expérience personel. Dans mille ans ou bien avant on ne parlera plus de supra on parlera d'autre chose qui sera une nouvel forme qui soutiendra l'homme a travers sa psychologie psycho-émotive et de se qu'il sera capable de supporter.

à la fin et au début on est toujours seul avec nous-même et tout nous mène à l'autonomie de cette être qui se découvre a travers un égo et une pensée qui est dosé selon sa capacité de la recevoir et un jour de plus en plus de sa capacité de la visité de la repousser et de la modeler à son tempo, à son style.

Toute les formes doive être détruite si on veut passer à autre chose. Se ne sont que des support point.

Qu'en pensez-vous ?

P.S. je vais être de retour possiblement plus d'ici août sur le forum de toute manière y a rien qui urge on est en bonne compagnie avec Bob et Mike.

Mes salutations .

Pat


Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Lun Juil 18 2011, 07:00 Répondre en citant

Salut Pat,

   il y a rien qui arrive pour rien.  On a tout le temps quand nous sommes pas pressés.  On est toujours pressés de se faire plaisir ou de faire plaisir aux gens de notre entourage, c'est tu débile.  Le petit jeu psychologique que nous jouons est extrêmement contraignant, borné. 

   Ca nous prendrais une force extrême pour déchirer le tissus de notre vie sociale, c'est comme être délateur, toute la vie va se monter contre nous, enfin la façon de vivre que nous avons créée ici bas.  Nous avons violés les lois humaines et toute l'humanité va nous le rappeler.  A part ca tout va bien dans le meilleur des mondes.

   L'esprit est une réalité mentale qui  n'a pas de sens, littéralement.


Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Mar Juil 19 2011, 15:59 Répondre en citant

Salut Pat et Mike,


Effectivement nous avons tout le temps... l'été semble bien être arrivé... mais quelle belle température! 

Et pour les formes Pat, très d'accord, dans quelques années le supra n'aura été qu'une forme menant tranquillement à notre individuation. Bonne chance avec internet.

Mike, c'est vrai... faut pas être pressés. En plein dans le mille. La société est basée sur le plus vite, le plus nouveau et le plus hottement remplaçable pour avoir l'impression et l'illusion de vivre..

Je prends donc le TEMPS de vivre..j'apprécie l'été et les vacances dont je dispose présentement..et je ne suis certainement pas pressé d'être fusionné.

Fusionné avec mes vacances..oui.

;0)


On se revoit plus tard Messieurs


Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Mer Juil 20 2011, 09:02 Répondre en citant

Salut,

   On est obligé d'utiliser l'irréalité de nos concepts afin de communiquer une '' idée '' de ce qu'est la réalité.  Ayoye!!!

   C'est quoi le besoin d'entretenir une idée de ce qu'est la vie afin de maintenir un semblant de sanité et pouvoir ainsi prendre des vacances.  Il faut perdre la raison sans devenir fou, la raison est la faculté de penser.  On comprend par l'intermédiaire de la pensée, on utilise la pensée afin de nous faire une idée de l'existence.  Tout ce que nous ressentons passe par l'expression de la pensée, nous avons créer un système de symboles caractérisé par la parole et qui décrit la réalité dans laquelle nous vivons.

   Imaginons ce que pourrait être une conversation entre humain dans mille ans.  Une fois que les priorités sont bien établies dans la conscience des gens de ce futur lointain.  Aujourd'hui lorsque les humains se rencontrent, ils parlent de la température, comment ca va dans leur travail, comment va la santé, on parle de ce qui est véhiculé dans les nouvelles.  Dans mille ans aurons nous courtcircuité la communication par le son et travaillerons nous tous ensemble afin d'entériner un plan '' divin '' pour la terre, y aura t'il encore des gens mal intentionnés dans les parages, des prisons, des lois.

  Ce rêve est une fabrication de nos facultés mentales, c'est une extrapolation des idées entretenues dans notre ciboulot, tout cela est basé sur ce qu'on s'imagine être la vie.  Et si le temps n'existerait pas alors ce que l'on vit présentement est ce que nous pourrions changer immédiatement.  L'urgence d'agir disparaîtrait car être pressé est une construction psychologique basé sur la notion du temps qui trotte dans notre conscience, prendre des vacances nous semble un arrêt sur la ligne du boulevard existentiel, mais s'il est possible d'arrêter c'est que le temps existe, pouvons nous réellement arrêter quoi que ce soit.

   Pouvons nous seulement imaginer un monde sans temps, qu'est ce qui définirait les limites entre les êtres.  Moi je commence là et toi tu arrête là, avoir un corps hors temps c'est-à-dire sans distance, sans forme défini dans l'espace.  Quelle serait la forme de communication entre ces êtres intemporels, si la télépathie existe comment un être intemporel peut il communiquer avec un être vivant dans un espace imaginaire, car l'homme s'imagine peut être que le temps existe et que l'espace intersidérale composant son intelligence ne lui permet pas de vivre une autre réalité.

   On parle de concepts qui sont en réalité des formes mentales mémorielles, mais avant qu'ils soient des mémoires d'où viennent ces notions qui nous ont été inculquées.  Il y a un raisonnement derrière tout concept, mais derrière l'impulsion originel qu'est ce qui a créé la pierre angulaire d'où émane l'architecture composant ce concept.  Prenons Dieu, on peut dire qu'il doit y avoir un créateur à toute chose, le concept de Dieu est l'aboutissement d'une longue suite d'idées intermédiaires qui ont façonnées notre '' idée '' de cette forme que nous appelons Dieu.

   Tout ce que nous croyons comme vérité nous a été implanté dans nos circuits mémoriels par nos sens, nous sommes à la merci de ce que nous percevons à tous les niveaux.  Si BdM nous a parlé des Melchizédeck, que fait on avec cela, nous perpétuons ce concept ou nous le rejetons, peut on raisonner avec ça.  BdM a été une réalité dans nos vies et ce que nous savons de cet être est ce que nous avons perçu, sa forme, ses paroles, ces gestes etc...  Pouquoi a t'il fait une percée dans notre façon de voir les choses, pourquoi cela fait il plus de sens à nous qu'aux autres.

   Qu'avons nous comme dénominateur commun qui nous sépare du reste de la civilisation humaine dite normale et qui nous pousse constamment à examiner la vie d'une façon différente du reste de la société contemporaine.  La réponse se trouve à l'extérieur de notre appareil sensoriel, toute sensation résonne sur un '' écran '' entre l'ego et le monde extérieur.  Ce qui nous pousse à agir ne fait pas parti de notre volonté humaine, même si nous avons l'impression d'avoir un certain contrôle sur nos vies.  Ce récepteur, cette écran dont l'ego ne peut pas y échapper est la clé de ce que nous appelons l'existence, cet écran est intemporel, elle filtre l'énergie qui nous anime en tant qu'être matériel.

  Nos actions sont le résultat de cette énergie qui nous anime et qui sont filtrés par cet écran récepteur d'une réalité sensorielle définie par des paramètres dont nous n'avons aucune main mise.  L'homme est une réalité égoïque placé devant des faits accomplis, son système sensoriel captant son entourage sous un angle dont il ne peut se soustraire.  Comment est ce possible d'avoir une volonté sous de telles conditions.  Toute volonté de notre part est biaisée par ce qui constitue la trame se jouant sur cette écran et qui nous oblige à jouer dans cette '' game '' que nous appelons la vie.

   L'intelligence tirant les ficelles attend peut être que nous nous rendions compte de cela afin de nous permettre d'avoir un petit peu plus de dire dans notre existence.

   En attendant ça ben d'l'air qu'il va y avoir de la NFL.  Qu'elle jouissance et bonne vacance aux chanceux.
  


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Mer Juil 20 2011, 18:37 Répondre en citant

Salut les gars,

je passe par un autre ordi pour dire qu'on aurait beaucoup a gagner a défaire les formes qui nous entourent et nous habite. Dans un monde de fou comme le dit Mike, il y a beaucoup de mauvaise habitude de penser et de vivre qui meuble toute notre vie et qui nous font oublier que le temps passe seulement parfceque nous nous y accrochons. Le supra dans le fond c'est peut-être un genre d'anti-virus qui nous ramène a notre logiciel de base.

A plus

Pat


Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Ven Juil 22 2011, 18:09 Répondre en citant

...''avoir un corps hors temps c'est-à-dire sans distance, sans forme défini dans l'espace.  Quelle serait la forme de communication entre ces êtres intemporels''..MIKE

..''Le supra dans le fond c'est peut-être un genre d'anti-virus qui nous ramène a notre logiciel de base''... PAT


CÂLISSE que c'est le f'un d'être sur la même longeur d'onde!

En peu de mots vous résumez un concept qui concerne notre existence.. pour ne pas dire notre existentiel..


Quel est est la relation Espace-Temps, entre nous et l'égo qui s'éveille, lorsque la programmation se fait de plus en plus ...courte en terme d'Esprit??


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:32

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum -> L' ARCHE -> Sujets a discussions . Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro