L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

On a beau regarder..mais on fait quoi??
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum -> L' ARCHE -> Sujets a discussions .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Sam Mar 17 2012, 22:06 Répondre en citant

On a beau regarder de tous bords et tout côtés,

D'analyser sous toutes les coutures et les moindres recoins ce qui pourrait manipuler notre conscience.

Nous avons lu et écouté de nombreuses conférences sur le supramental et avons même participé à celles-ci. Sur plusieurs années.

Mais que fait-on concrètement, en action, de valable dans notre quotidien?
De tout ce que nous avons écrit et dit sur ce site et sur les autres, de toutes les bouffes-rencontres-supra où nous avons discutés...

ON FAIT QUOI??

On aura beau parler de midi à quatorze heures du supra, des forces manipulatrices, de l'intellect, de l'égo, de la voix intérieure, de voyance, de phénomènes paranormaux, de karma, de créativité, d'émotions, d'énergie, de conscience, de discernement...

Mais quel sorte d'impact créez-vous dans votre vie pour donner une direction à celle-ci?

Êtes-vous dans un mode de Parler ou d'Agir?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam Mar 17 2012, 22:06

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lise Bolduc


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2010
Messages: 76

MessagePosté le: Dim Mar 18 2012, 17:09 Répondre en citant

Tout à fait Eric,

Tu tiens exactement le même discours que moi.  Philosopher et s'écouter parler ne mène absolument à rien.

Tu sais, parfois le vie noue oblige à agir en nous envoyant des lecons qui nous placent devant une obligation d'agir en direct, sans le fameux questionnement.

C'est mon cas actuellement,  je me bats pour ma survie d'être humain sur notre belle planète.

Présentement, j'essaie de ne pas projeter dans le futur car j'ai une grande tendance à faire des scénarios.

Je me rends bien compte que je ne suis pas encore rendu à avoir le parfait contrôle sur les évènements.

Paraît-il qu'on créé nous-mêmes notre chemin de vie!

Et vous, crééz-vous le vôtre?  Question


Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Lun Mar 19 2012, 12:23 Répondre en citant

Bonjour Lise,


Je ne sais pas si on peut créer notre chemin mais je te comprends lorsque tu parles d'avoir, le plus possible, un contrôle sur notre vie.

Peut-être que le fait de vouloir faire action dans notre vie nous ouvre notre propre chemin. Peu importe où il mène.

C'est sûr que des grandes lignes sont tirées d'avance si on parle de karma, mais est-on vraiment  obligé de subir dans notre vie?

C'est là que présentement je me situe par rapport à ma propre vie.

Je suis en total désaccord de subir des assauts sur ma conscience.
Ma conscience étant celle de vouloir être en PAIX. Une paix intérieure-extérieure, du plus profonds de mes tripes jusqu'aux cellules du cerveau.

Je te dirais que depuis deux semaines j'applique une volonté de vouloir AGIR. Et je n'ai pas l'intention de lâcher.
Que ce soit dans mon milieu de travail, par rapport à mes amis, et ma vie familiale.

Et comme tu dis, les situations ne manquent pas pour créer cette '' obligation d'agir en direct, sans le fameux questionnement. ''

À un moment donné, faut mettre de côté le questionnement et AGIR.

Ça fait 17 ans Lise que je gobe du Supra, et là j'en suis pus capable.
Pus capable me m'auto-analyser et d'analyser les autres.

Au moins là, je sais EXACTEMENT ce que je veux.   LA PAIX.


Et qui peut me la donner?

Moi-même, à travers l'ACTION.


J'en suis rendu là présentement dans ma vie. Début de la quarantaine.

Et ça revient à ce que j'écrivais il n'a pas longtemps; que l'action doit se baser sur l'absence de perdre.

C'est le prix à payer pour ouvrir un chemin.



Lise, je suis content de te lire.


Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Lun Mar 19 2012, 13:16 Répondre en citant

Parlant de ne pas avoir peur de perdre,


Pat,


J'ai remarqué dernièrement lors de tes interventions sur mes posts que tu ne t'adressais pas à moi directement mais que tes réponses allaient de façon générale à l'attention du public.

Est-ce la peur de perdre d'autre clientèle sur le forum?


Tu vas trouver ma question bizarre parce que je sais que toi et moi avons une bonne sympathie vibratoire.

Genre deux chums qui ne peuvent se battre.


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Lun Mar 19 2012, 17:51 Répondre en citant

Salut Eric,

Non je n'ai pas peur de perdre personne sur le forum, je pourrais fermer ce forum demain matin et ça ne me ferais pas grand chose. La seul raison pour laquel il demeure ouvert c'est que je crois en son utilité pour moi et pour les gens qui viennent y lire ou y écrire et que j'ai encore du fun à m'en occupper et du fun à jaser avec toi, Lise, Mike, Sinie et les autres qui sont là de temps à autre.

 Si j'ai répondu au sens plus large à certaines de tes question c'est pour laisser ouvert le dialogue à tous car c'est aussi ma job disons de montrer aux autres qu'on est aussi interresser à leurs interventions et que c'est pas juste un two person discussion car j'aime avoir un peu de diversité, mais si on était juste deux sur le forum ça serait sufisant pour moi pour le garder ouvert.


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Lun Mar 19 2012, 18:07 Répondre en citant

Saut Eric,

pour répondre à ta question qui est très importante  parler ou agir.

J'ai toujours dit que les mots ne valaient pas grand chose et que ils y a vaient que les actes qui comptais vraiment. Je le crois encore.

Par contre, je pense que de parler de tout ça d'échanger sur la vie ou la conscience ou de tout ce qu'ona pu parler demeure utile. Ca permet de voir la vie à travers d'autres yeux, ça permet de nous tester en ayant parfois des confirmations ou des oppositiosn dans ce qu'on sait ou ce qu l'on croit savoirs. Le fait de pouvoir l'écrire ou en parlant demeure et demeura important pour pas qu'on soit tout seul avec, ça. Ça nous soutient ou bien ça nous empêche de partir sur une balloune quand on jase de tout ça avec des amis.Ça permet aussi de défaire des formes ensembles et on sait qu'on est plein de croyance et de mémoire et d'habitude à défaire et en ayant les autres avec qui jaser ça permet d'u voir plus clair. Alors oui parler ça peut être très utile, là où il faut agir c'est dans nos vies nos problème perso, et ça c'est jsute nous chacun qui pouvons le faire et qui savons là ou on est rendu face à notre capacité de le faire et de faire en sorte d'avoir la paix interne comme tu le mentionne. On ne peut se mentir à soi-même on peut jouer la comédie aux autres pour montrer ce  qu'on veux bien montrer mais seul avec soi on sait par où on devra passé pour avancer à de quoi. On connait mieux nos failles qu'on veut bien le voir. On prèfère parfois faire diversion dans le supra , la super concience ou l'ésothérisme ou les dépendences et c'est là que le bla bla devient inutile.


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Lun Mar 19 2012, 18:09 Répondre en citant

Je pense que notre temps réel et non celui de notre égo va venir mais en attendant l'égo doit rester cool et arrêter de vouloir évoluer (car la job ce fait que tu veules ou pas) et de seulement vivre une vie la plus paisible possible et de dealer avec ce qu'il peut assimiler one day at the time.Et de se battre contre ce qui le manipule autant qu,il le peut.

Dernière édition par K-Pat le Lun Mar 19 2012, 18:20; édité 1 fois
Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Lun Mar 19 2012, 18:14 Répondre en citant

Salut Lise,

comme tu le mentionne la vie nous oblige à bouger.

Heureusement car on est encore tellement con qu'on bougerait pas beaucoup si ce n'était pas d'elle mais bon à force on apprend à surfer avec la vague.Donc forcer de constater qu'il y a un plan et quelque chose de plus wise qui gère notre existence en attendent qu'on la prenne en main.


Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Lun Mar 19 2012, 21:05 Répondre en citant

Salut Pat,


Je comprends ton point de vue pour que les personnes sur le forum puissent se sentir à l'aise d'intervenir. C'est pour ça que j'ai senti ton radar changer de direction, d'où ma question.

Pour ce qui est de parler, il y a un dicton anglais au football qui dit: '' Walk the talk '' ou en bon Québécois: '' Les bottines doivent suivre les babines ''

Et on est les seuls avec nous-mêmes qui savent de combien nous avançons.

Je pense avoir écrit une semaine en une seule journée.
Ne me reste plus qu'à la marcher!

Bonne soirée à tous


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Mar Mar 20 2012, 18:01 Répondre en citant

Salut Eric,

Ça revient à dire que ça nous prend de la volonté pour faire aller nos babines là ou vont les bottines.
Et on dois surtout pas à s'attendre à avoir de l'aide des plans, c'est à nous de faire et à nous seuls.

Penses-tu ou pensez-vous ? que les forces,les plans ou wathever,  nous aide d'une certaine manière parfois ?


Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Mar Mar 20 2012, 21:55 Répondre en citant

Salut Pat,


Bonne question,

Je pense que oui dans une certaine mesure. Dès fois la pensée va être modulée pour recevoir de l'information qui va nous éclairer sur une problématique.

Le problème c'est que souvent la solution demande une volonté qui allient les babines et les bottines.

J'ai été longtemps en état de stagnation côté volonté.
Trop souvent j'étais dans ma tête à analyser.

je ne sais pas pour toi mais lorsque l'on pogne la quarantaine, on se demande vraiment si l'on est satisfait de ce que nous sommes.

Si ça ne fait pas mon affaire je me dis que le temps passe tellement vite qu'il vaut mieux ne pas faire en sorte de le gaspiller et de s'en sauver quelques poignées, en allant droit au but.

Je n'ai plus envie de perdre du temps.
Je suis donc dans une phase d'exprimer de la volonté et ça demande des efforts dans ce sens que toutes les craintes, incertitudes, peurs et autres aspects qui nous ligotent les mains et les pieds, doivent être surpassées.

Pour moi la volonté c'est de vouloir avancer en sachant qu'il n'y aura pas de regrets. On veut toujours le meilleur pour soi.

Faut se donner le courage de le faire.


Revenir en haut
Lise Bolduc


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2010
Messages: 76

MessagePosté le: Jeu Mar 22 2012, 15:53 Répondre en citant

Allo tout le monde,

Les forces  ne sont pas  nécessairement anti-hommes.

Cela revient toujours au même:  le discernement.

J'ai l'impression de répéter des clichés.

Je me souviens la première fois où j'ai rencontrer BdeM.  Il donnait une conférence dans une maison privée et je me suis dit que je voyais deux personnes différentes:  l'homme (identité) avec son gin and tonic et son export A et l'initié qui était connecté sur le "gros cable" comme il le disait.

C'était tout nouveau pour moi et je me posais justement la question:  est-ce que cet homme est manipulé?  Je me suis longtemps posé cette question.  Il était très bizarre!  Qui parlait à travers lui?  Il m'intriguais et je voulais comprendre.

Quand j'ai fait mon séminaire, j'ai compris qu'il pouvait répondre à chacun sans qu'on ait besoin de lui poser une question directement.  C'était au niveau de la vibration.

Mais je n'ai jamais cessé d'étudier le personnage et s'il vivait encore, comme j'aimerais avoir l'occasion de parler avec lui.

Il était tout le contraire de: philosopher avec moi-même.

C'était un grand bonhomme.

Excusez ma nostalgie, mais je n'ai pas beaucoup dormi la nuit dernière!  Sad

A plus!

Eric:  J'aime beaucoup ta citation (en québécois, évidemment):  les bottines doivent suivrent les babines!  Ce n'est pas le cas de tout le monde et pas facile à mettre en application.!

Bye!


Revenir en haut
Lise Bolduc


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2010
Messages: 76

MessagePosté le: Jeu Mar 22 2012, 16:23 Répondre en citant

Bonjour les jeunes "Forty something",

Je peux vous dire, et ce, appuyé par mon grand âge vénérable, qu'il faut toujours être satisfaits de ce que nous sommes, chacun évolue à son propre rythme et à sa manière.

J'arrête ici, je voulais simplement vous faire passer que je ne suis pas une prime jeunesse...!  Razz

Mais pas mal en forme, la vieille!  Mr. Green


Revenir en haut
Bob


Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 201

MessagePosté le: Jeu Mar 22 2012, 20:47 Répondre en citant

Bonsoir tout le monde,

Allo Lise,

C'est l'esprit qui nous garde jeune!


Spécial cette ''bibitte'' qu'était Bernard. J'ai été au moins 6 ans à percevoir BdM sur un piédestal. Comment ne pas faire autrement?
À le voir aller dans les conférences tu te dis: mais tabarouette qu'il est intelligent!!

Sans failles!
Un voyant en plus!
Réponses à toute!
Clair, net, précis comme de l'eau de roche!

Jusqu'à temps que je rencontre sa conjointe qui voyait bien mon énergie face au comment je voyais Bernard. S'ensuivit une rencontre avec elle peu de temps après, et c'est là qu'elle me raconta l'envers de la médaille.

Les deux bras m'en ont tombés. BdM venait de descendre de son piédestal. Non seulement il était dans sa personnalité lorsqu'il n'était pas plogué sur son gros câble mais il était tout simplement comme nous dans l'expérience de vie. C'est à dire qu'il pouvait faire des conneries!
Comme nous!

Quand on dit qu'on a l'expérience planétaire karmique à traverser. Ben lui aussi il l'a traversé.

Comment un HOMME si Intelligent de l'Instruction qu'il donnait pouvait faire des gaffes de la sorte?!

Heureusement que j'ai rencontré cette dame. Car elle m'a rendu un immense service de me libérer de cette illusion que j'avais envers BdM.

Ça n'enlève rien au fait qu'effectivement il parlait la langue de l'Esprit et on pouvait sentir cette énergie. Mais il était aussi assujettit aux Forces.

De l'Instruction au karma, tout lui aura été utile et tout de lui nous est utile.

C'est comme ça que je vois le lègue de BdM.


Si d'autres personnes veulent se joindre et exprimer comment elles ont perçu BdM, gênez-vous pas!


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Sam Mar 24 2012, 00:59 Répondre en citant

Salut Lise et Eric,

vraiment le fun vos post. C'est le fun de les lires et je le pense.

Bernard était un type spécial, hors du commun. Un pionier dans son genre. Quand on rencontre des gens de ce genre et c'est très rare et bien on est impressionner ça c'est sur. Peu de gens qui l'ont connu ne l'ont pas été j' en suis sur. Ca demontre en realité que nous sommes de un , influencable et de deux, pas notre identité réél. Par contre ça n'enlève rien à cette personne qui est pour moi l'homme le plus avisé que j'ai rencontré dans ma vie et de loin.

Pour moi Bernard exprime la volonté qu'il a pu avoir suite à de grandes souffrances et a un parcour très difficile et il a ouvert une voie, un exemple vers une autonomie que l'on peut obtenir en se battant nous aussi contre ce qui nous rend esclave et petit dans notre vie. C'était aussi un humain comme nous tous avec ses craintes et ses illusions à dépassés ,j' en suis certains. C'est le message qu'il a laissé qui compte. Et de toute manière ce qui compte avant toute chose, c'est nous et nos réactions face à tout ce qui nous viens de l'intérieur ou de l'extérieur et notre facon de nous voir et de percevoir les choses. Nous sommes en processus de prise de conscience de ce qui nous habites et de comprendre avec qui nous cohabitons. Et de ce fait nous allons apprendre à nous battres pour avoir une vie équilibré à travers nos territoires de vies mental, physique ou autres qui nous sont encore étrangés, afin de cohabité avec ce qui nous habite ou de mettre dehors ceux qui sont des intrus. Notre facon de penser et notre pire ennemie puisque chaques pensées perçu comme la notre est une manipulation et que même chaques pensée perçu comme une information qui a de la valeur est aussi une manipulation si avant toute choses elle ne passe pas par le tribunal de notre autonomie déscisionel. Quand une chose ne peut plus nous manipuler sous aucune angle possible on en devient le maître car elle ne peut plus nous toucher d'aucune façon puisqu'on a plus peur de perdre quelque chose.


Dernière édition par K-Pat le Sam Mar 24 2012, 01:26; édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:56

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum -> L' ARCHE -> Sujets a discussions . Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro