L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le savoir sans croire.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum -> L' ARCHE -> Sujets a discussions .
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Lun Déc 10 2012, 19:04 Répondre en citant

Salut,

Le point de départ de la conscience supramental, le point tournant c'est de réalisé que ce n'est pas nous qui pensons mais que ça communique en nous à travers un je qu'on s'approprie croyant ainsi être seul dans notre tête alors qu'on serait plutot habités.

Mais on ne peut croire au fait que ce n'est pas nous qui pensons, on ne peut que le vérifier, tater le terrain. Comment peut-on alors savoir que ce n'est pas nous qui pense sans croire et sans avoir une communication télépatique clair. Si la communication télépatique clair avec les plans semble être une condition incontournable pour être conscient, comment un égo qui pense en" je "mais qui à la connaissance du fait que c'est possiblement pas lui qui pense peut-il en arriver à savoir que ce n'est pas lui qui pense ? Il y a comme un paradox car on ne peut se permettre de croire ce qui a été dit tant que ca ne fait pas partie de notre expérience sinon on tombe dans la croyance, la philosophie l'attitude et l'influence.

Comment ça commence tout ça selon vous ?


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun Déc 10 2012, 19:04

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Lun Déc 10 2012, 19:08 Répondre en citant

Est-ce que de répondre à une pensée avec une réponse mental (comme une discution a 2 dans notre tête) est aussi une illision et que toutes pensées ne viens pas de nous même quand on répond mentalement comme si on parlait la réponse ? Je m'intéroge à savoir jusqu'où va le "je" ...est-ce que le phénomène mental est totalement en dehors de l'égo où si l'égo peut crée ses propres pensées en se servant du territoire mental a lequel il a accès tout comme ses êtres qui semble vivre sur ce plan.

Revenir en haut
mike


Hors ligne

Inscrit le: 05 Aoû 2009
Messages: 325

MessagePosté le: Ven Déc 14 2012, 03:25 Répondre en citant

Salut Pat

   De la manière que je vois cela c'est la métamorphose du '' je suis le sujet pensant '' à '' cela '' pense.  Quand nous sommes dans l'action, s'il ne reste rien d'une conscience autre que l'action entreprise et tout ce que cela comporte ( la pensée derrière l'action ), alors ce que nous sommes disparait, c'est-à-dire que le sujet pensant n'existe plus et est remplacé par l'action qui se déroule et n'est plus observé par l'ego.  L'instinct prend le dessus et cette pulsion provient essentiellement du plan directement responsable du domaine matériel ( astral ).

   La conscience est responsable de l'existence de l'ego, mais l'ego par lui même est une forme éphémère qui doit être éventuellement remplacée par une connexion directe avec un plan plus profond de l'existence ( éthérique ).  La communication avec ce plan ne peut exister si, sur le plan matériel, la forme humaine reste dans sa programmation astrale, c'est-à-dire que la conscience humaine reste au niveau de la forme pensée. 

   Tout ce qui supporte l'architecture mentale, ce qui constitue ce que nous pensons de l'existence, doit être remplacé par une connexion directe avec le réservoir de la connaissance.  Il est impossible de s'imaginer ce qu'est l'existence sans être dans la forme pensée.  Le savoir est ce qui est à la base du connu et le connu, pour l'humain, est ce qu'il pense.  Pour savoir il faut être en communication avec ce qui est à l'origine de la forme.

   L'illusion est du a l'activité cérébrale qui s'embale: l'expérience amène une réaction intérieure qui emprunte toujours les mêmes chemins et qui est jugée selon des critères implantés depuis des millénaires dans notre psychologie.  La quête de la vérité est un mouvement interne initié par un niveau de l'existence qui transcende la forme.

   Ce qu'a décrit BdeM est bien documenté dans le livre d'Urentia, je n'ai jamais entendu parlé de l'ajusteur autre que par ce livre et BdeM, il a toujours dit de ne pas le croire, il était peut être branché sur le même plan que celui qui entrait en transe et qui est à l'origine de ces écrits.  Qui à part lui a dit ce qu'il nous a communiqué, personne à ma connaissance.  J'ai beau faire des recherches sur tout ce qui se dit sur le sujet et je ne trouve personne, à part ceux qui sont au courant des dires de BdeM ou du livre D'Urentia, qui parle des ajusteurs et de la supposé connexion avec notre mental.

   Pour moi ce que je vis est la vérité et ce que les autres vivent ne me concerne pas.  Ce que j'observe c'est que plus ma vision s'agrandit moins que les eaux troubles qui sont à l'origine de ce que l'on appelle le questionnement se calment.  Il en résulte un laissez aller intelligent, BdeM disait arrêtez de faire de l'overtime, cela est possible seulement quand le processus mental est métamorphosé et cela est possible par une prise en main des méandres de l'activité mentale par des forces intelligentes précurseurs au plan astral.  Il faut enlever le volant aux forces qui nous manipulent depuis toujours sur la terre et cela est le cas présentement.

   Il y a un réel changement qui est amorcé aujourd'hui, je le sens à travers ma propre existence comme dans la société en général, cela est un processus rapide qui résultera éventuellement à une société totalement différente et qui permettra la rencontre avec des êtres extérieurs à notre monde terrestre.


Revenir en haut
K-Pat
Concepteur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2008
Messages: 1 490

MessagePosté le: Lun Déc 17 2012, 19:52 Répondre en citant

Salut Mike,

On ne pas croire à rien mais le concept que la pensée viens d'ailleur mais on peut commencer à vérifier cette possibilité. Si on enlève le caractère émotif à la croyance que reste-t-il ....il reste une volonté de mouvement qui peut enclancher ou plutot déclancher une ouverture vers une nouvelle réalité.

La réalité de la vie apparait à ceux qui veulent à tout le moins la voir et je crois que cette réalité deviendra de plus en plus perceptible avec le temps et avec notre capacité de ne pas coloré ce que nous allons découvrir. Prendre conscience de certaines choses et un processus individuel et ne sera pas le même pour tous. Malheureusement il sera presque toujours vécu sous la forme de choc donner à l'égo qui s'accroche à sa boué égoique à ses mémoires qu'il connait. L'égo intelligent à une volonté et il ne doit pas aimer les forces. Je crois qu'on doit briser les anciens concept connu du double et le mettre à notre main pour pouvoir parler d'égal à égal avec eux, l'homme à des droits qu'il ne connait surement pas.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:01

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    L' Arche (Les chroniques du supramental) Index du Forum -> L' ARCHE -> Sujets a discussions . Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by Totoelectro